/ Blog

Janvier

Où est ton curseur du moment ?

Mon début d’année est plutôt bien rempli. En ce moment j’ai repris la réécriture du livre sur l’utilisation de plantes médicinales du nord de Madagascar. On a commencé ce travail il y a quelques mois avec l’équipe de l’association Jardin du Monde.

J’aime écrire et quand il s’agit d’écrire sur les plantes tout va bien. Ce projet me prend pas mal de temps et je sens que le dessin me manque, même si je me garde des plages de dessin, je ne dessine pas assez à mon goût ce mois-ci.

Je me rends compte que j’aime écrire mais que ce que j’aime par-dessus tout c’est dessiner. Quand j’écris, dessiner me manque, mais quand je dessine, rien ne me manque.

Rien d’étonnant tu me diras. Mais c’est toujours bien de temps en temps de vérifier où sont ses centres d’intérêts et où est le curseur quand on en a plusieurs.

Comme c’est le dessin qui me fait le plus pétiller, je vais faire en sorte d’orienter mes projets de cette année dans ce sens. On n’a pas toujours le choix même quand on est indépendante… Mais si j’ai des choix à faire, je saurai ce que je veux !

J’ai une autre façon de vérifier où sont mes curseurs, pas besoin de se lancer dans un gros projet chronophage pour savoir ce qu’on aime faire ! Le plus simple est de te poser la question ou de t’observer quand tu as du temps libre. Le week-end ou pendant un jour de repos, quand tu n’as rien à faire et pas d’obligation qu’est-ce que tu fais ? Naturellement, sans pression qu’est ce qui te fait plaisir, te motive, te donne de l’énergie, te fait pétiller ?

Le week-end « je ne travaille pas » mais finalement j’ai toujours un pinceau ou un crayon à la main. Mon plaisir du week-end c’est de savoir que je n’ai rien d’autre à faire que ce que je veux, pas de mail, pas d’écriture, pas de rédaction de projet, pas de plan. J’aime les journées « vides », je me lève, je sirote mon café en lisant au fond de mon hamac et quand mon cerveau est désembrumé je monte à l’atelier pour dessiner. Pour moi, c’est ça la belle vie, c’est là où est mon curseur aujourd’hui ! Et ça ne m’empêche pas d’aller à la plage, de me balader le nez dans les plantes ou de partager un repas entre amis !

Je sais que tout le monde ne vit pas forcément en suivant le curseur de ses envies, et qu’en plus ce curseur peut être très variable au fil du temps. Mais en dehors de ta vie professionnelle ça peut être intéressant pour toi de savoir ce qui te fait le plus pétiller. Comme ça, tu peux profiter au maximum de ton temps libre pour faire des choses que t’aime.

Ma sœur, par exemple, fait des gâteaux incroyables et pour qu’ils soient aussi beaux et bons, je suis sûre que son curseur est sur la pâtisserie, mon chéri disparaît des heures sous l’eau et revient avec des photos magiques son curseur est sur la photographie, ma copine passe tout son temps libre à partir à la rencontre des baobabs, son curseur ? Sa passion des baobabs !

Et toi ?

Quelque que soit ta ou tes passions, je te souhaite de savoir où est ton curseur du moment pour pouvoir en profiter pleinement. Le monde dans lequel on vit peut paraître assez chaotique vu de l’extérieur. Il ne tient qu’à nous de le rendre plus beau de l’intérieur pour pouvoir rayonner du plus fort qu’on peut !

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*